Conférence interuniversitaire sur l'économie sociale - Comment y intégrer le tourisme?

Tourisme · · Commenter

SOCENT - plus de 30 organisations du monde de l'économie socialeTourismExpress La Relève a eu la chance d’assister à la première conférence interuniversitaire sur l’économie sociale le 20 novembre dernier à Montréal. Voici un petit compte-rendu de cette belle initiative proposée par des étudiants et de jeunes entrepreneurs dynamiques.

UN ÉVÉNEMENT UNIQUE

Les organisateurs de l’événement ont réuni 5 universités montréalaises (McGill, Concordia, HEC, ESG, TÉLUQ) pour nous préparer en moins d’un mois et demi cette conférence qui réunissait différents acteurs de l’économie et de l’entrepreneuriat social. Plusieurs ont présenté des discours inspirants avec comme objectif d’offrir à leur communauté et à la société un milieu de vie sain et enrichissant. Pensons notamment à la présentation de Richard St-Pierre, président de C2 Montréal, qui nous mentionnait que l’innovation et la créativité passent par les individus, les actions concrètes et la coopération. Pour lui, ce n’est qu’une question de temps avant que l’économie sociale ne remplace le modèle capitaliste actuel.

En plus des présentations, des tables rondes ont eu lieu afin de favoriser le partage et l’émergence de nouvelles idées et de nombreux organismes étaient présents sur place et tenaient un kiosque afin d’informer l’audience de leur projet.

ET SI ON VEUT SE LANCER EN ENTREPRENEURIAT SOCIAL?

Les nombreux kiosques sur place nous ont permis de découvrir des organismes fort intéressants et qui pourraient se révéler utiles pour quiconque souhaitant se lancer dans un projet d’entrepreneuriat social. Vous avez envie de tenter votre chance, mais auriez besoin d’accompagnement? Projektae est là pour vous aider à concrétiser votre idée avec des formations, du coaching et des services-conseils en stratégie d’innovation sociale. Votre idée est en place, mais vous avez besoin d’un coup de pouce financier? Des initiatives de financement participatif comme Ecloid ou KissKissBankBank sont là pour vous. Vous pouvez également vous tourner vers des organismes comme la caisse d’économie solidaire ou le réseau d’investissement social du Québec.

ET LE TOURISME LÀ-DEDANS?

Bien que cette conférence n’ait pas de lien direct avec l’industrie touristique, cela a amené des réflexions intéressantes sur le modèle d’affaire choisi dans nos entreprises. Quand on parle de tourisme, il est rare que l’on passe à côté du phénomène des retombées économiques. Mais qu’en est-il des retombées sociales? Comment développer une entreprise qui aura un impact positif sur son milieu en générant autre chose que des retombées financières? On a souvent (peut-être trop souvent!) tendance à développer des infrastructures touristiques que pour le tourisme, et ce, particulièrement en régions. Et si ces infrastructures avaient également un autre usage pour la population en dehors des périodes d’achalandage touristique? Il me semble que le tourisme pourrait alors réellement devenir un outil de développement régional.


Par Anne-Julie Dubois
Étudiante au B.A.A. en Gestion des organisations et destinations touristiques –  UQÀM
Diplômée A.E.C tourisme d'aventure - Cégep de la Gaspésie et des Îles

Twitter

Agenda de l'industrie

du au
Congrès international du tourisme autochtone 2020

du au
Forum A World For Travel

Voir tous les évènements