Tourisme d'affaires - Comprendre les tendances afin d'enrichir les possibilités de développement

Tourisme, Hôtellerie, Recherches/Études · · Commenter

Gens d'affaires au Palais des congès de MontréalDepuis plusieurs mois, le tourisme d’affaires au Québec, et plus particulièrement à Montréal, est au centre de plusieurs discours des professionnels de l'industrie touristique. Ce secteur se porte bien et les données quantitatives sont plutôt optimistes pour le futur. Cependant, ce domaine évolue rapidement. Les entreprises touristiques québécoises se doivent d’être proactives  en étant à l’affût de nouvelles tendances afin de saisir toutes les opportunités nécessaires pour performer.  

QUELQUES CHIFFRES POUR MONTRÉAL

Dans son dernier rapport annuel 2013-2014, le Palais des congrès de Montréal totalisait un nombre de 42 congrès tenus, représentant 7,8 millions de dollars de revenus autonomes et générant plus de 160,6 de dollars en termes de retombées économiques pour la ville de Montréal.  Le marché des congrès représente pour cette période 12,6% des 332 événements tenus déroulés au Palais des congrès de Montréal. Un chiffre qui pourrait laisser sceptiques certaines personnes n'étant pas familières avec ce secteur de l'industrie touristique et pourtant, il représente plus de la moitié des retombées économiques pour la ville générées par le tourisme d'affaires.

Les volontés de Tourisme Montréal et du Palais des congrès de Montréal ont quant à elles été exaucées. Selon des déclarations de la part du président-directeur général, M. Raymond Larivée de la Société du Palais des congrès de Montréal et du président-directeur de Tourisme Montréal M. Yves Lalumière, les prévisions pour les prochaines années sont très optimistes du point de vue du tourisme d'affaires. Effectivement, les chiffres exposés révèlent que l'année 2015-2016 totalise déjà 210 000 nuitées réservées et 300 congrès et réunions d'affaires sont confirmés pour les trois prochaines années. 

Afin que de tels résultats soient maintenus, les gestionnaires devront s’armer de différentes stratégies et s’adapter aux nouvelles tendances du marché. Ainsi, ce domaine pourra être perfectionné au Québec.

D'après plusieurs rapports, les tendances à surveiller au niveau du tourisme d'affaires se concentreront essentiellement à deux niveaux: l'augmentation des prix de certains services et le comportement du consommateur.

L'AUGMENTATION DES TARIFS AÉRIENS ET DES CHAMBRES D'HÔTEL

L’un des derniers rapports de la Global Business Travel Association (GBTA) annonçait que les dépenses des voyages d'affaires dans le monde avaient atteint 1,1 billion de dollars américains en 2013 et que la progression estimée pour 2014 et 2015 se situerait entre 6,9% et 8,6%. Des chiffres qui peuvent laisser sans voix! 

Les marchés de l'Inde, du Brésil et surtout de la Chine continuent d'émerger et se positionnent clairement parmi les nouveaux concurrents. Notons que la Chine est le pays qui devrait subir la plus forte augmentation des dépenses (17,8% attendu pour 2015). Le Canada devrait connaître quant à lui une légère hausse de 5,3 % contre 2,5% en 2014. 

Global travel spend growth overview

L'inflation mondiale prédit l'augmentation des prix pour les voyageurs d'affaires et certains services en seraient directement affectés. Cependant, des risques pourraient surgir et contrer cette augmentation, une précision est donc impossible étant donné les nombreuses dynamiques qui évoluent au fil du temps. Notons par exemple que la crise ukrainienne, la chute de l'euro et les chocs pétroliers pourraient influencer fortement ces estimations prévisionnelles.

Le voyage par les airs serait touché par une hausse des prix des billets de 2,2% au niveau mondial. L'Amérique du Nord connaîtrait quant à elle une croissance de 2,5% (3% pour les États-Unis contre 1,5% pour le Canada). Cette augmentation se répercute sur les voyages en classe affaires qui subiraient alors une augmentation de 2%, se traduisant entre autres par l'augmentation de frais supplémentaires comme les frais de bagages , le niveau de sécurité des vols et le service continu en vol destiné aux passagers.

Montée des prix

L'industrie de l'hôtellerie devrait connaître également des changements. Cette industrie connaît actuellement une période de forte demande et une expansion modérée au niveau de l'offre de chambres. Ces caractéristiques concernant les perspectives des résultats de l'hôtellerie provoqueraient ainsi une plus grande pression sur les taux à négocier par les gestionnaires de voyage et les acheteurs.

Une progression de 2,6% des prix de l'hôtel est donc attendue à l'échelle mondiale en 2015. En Amérique du Nord, les prix des chambres augmenteraient de 3,5%. C'est aux États-Unis que cette augmentation devrait être la plus forte (4,5%). Le Canada connaîtrait une augmentation de 1% du prix des chambres dans le secteur hôtelier. 

De manière générale, en 2015, le Canada ne devrait subir qu'une légère augmentation de prix sur ces deux types d'offres de service et il serait de loin parmi les pays à en subir les conséquences. Le Venezuela, de par sa situation politique et sa forte dépendance aux revenus du pétrole, devrait être la destination numéro 1 à connaître la plus forte inflation (3,5% pour le domaine de l'aviation et 6,3% dans le domaine hôtelier).

LA GÉNÉRATION Y : UNE CIBLE À PRENDRE SÉRIEUSEMENT EN CONSIDÉRATION!

La génération Y, qui a actuellement une vingtaine ou une trentaine d'années, représenterait plus de la moitié des voyageurs d'affaires en 2020, alors que celle des bébés-boomers diminuerait de 11%!

La génération des Millénaires représente actuellement un tiers des clients d'affaires sur les vols aux États-Unis et cette année, 47% de la population mondiale aura moins de 25 ans. Il est donc urgent de comprendre davantage leurs besoins afin de les satisfaire. 

Le comportement d'un voyageur d'affaires issu de la génération Y se distingue tel qui suit :

  • Il dépense plus et aime le luxe: le Millénaire dépense davantage pour sa chambre d'hôtel et la gastronomie qu'un voyageur d'affaires de l'ancienne génération.
  • Il voyage beaucoup: en moyenne, un Millénaire se déplace 5 fois dans l'année contrairement à 2% pour une personne de 35 ans et plus. 
  • Il utilise généreusement les appareils mobiles (téléphones et tablettes) : trois quarts d'entre eux utilisent des applications liées au voyage via des téléphones intelligents et 32% ont déclaré utiliser ce type de mobilité afin de réserver son séjour d'affaires.
  • Il est un grand amateur de «bleisure» et de nouveauté: 62% d'entre eux sont susceptibles de prolonger leur séjour à des fins personnelles et il aime découvrir la ville dans laquelle il séjourne.
  • Il est spontané, fidèle et critique : un Millénaire peut réserver ou modifier un séjour d'affaires à la dernière minute et s'inscrit la plupart du temps à un programme de fidélité. Il n'hésitera pas à laisser des commentaires en ligne concernant son expérience de voyage.
  • Il aime les services de partage : plus de la moitié d'entre eux ont déclaré être prêts à utiliser des services tels que AirBnB lors du voyage d'entreprise.

Portrait génération Y

L'utilisation des nouvelles technologies sera un des éléments importants à prendre en considération afin de satisfaire cette nouvelle génération de client d'affaires. Des applications telles que GateGuru ou encore Triplt sont de plus en plus utilisées par cette clientèle d'affaires.  De plus, le fait que ce type de clientèle soit friand de services de partage pourrait nuire dans le futur à l'industrie hôtelière. Selon Airbnb, plus de 20% de leurs réservations proviennent actuellement de voyageurs d'affaires. Bien que cet impact sur l'hôtellerie traditionnelle soit minime, il s'agit toutefois d'une tendance à ne pas négliger.

La génération Y est donc synonyme de liberté et de connectivité. Elle aime avoir le choix concernant son séjour et a besoin d'expérience en étant connectée. Par exemple, au Royaume-Uni, certains hôtels commencent à s'adapter à cette génération. Des espaces de plus en plus modernes, flexibles, proposent une certaine liberté au client comme des bureaux d'accueil modulaires et d'auto-enregistrement, le WiFi gratuit, des bars et des restaurants contemporains, plus spacieux. Toutes ces caractéristiques ont été pensées et conçues afin que les clients de la génération Y restent connectés et puissent se rencontrer. 

PRODUIRE DES RECHERCHES EXPLORATOIRES AFIN DE MIEUX CONNAÎTRE LES CLIENTS

Afin de mieux appréhender cette nouvelle clientèle cible, il serait intéressant d'effectuer davantage de recherches pour comprendre parfaitement le comportement de ce nouveau type consommateur. Le touriste est la raison d’être d’une entreprise. Connaître en profondeur l’intention, l’attitude, la perception, la motivation et la satisfaction d’un touriste d’affaires de la génération Y permettra aux entreprises touristiques de ce secteur de proposer des services et des produits adéquats à cette cible.

Des études telles que comprendre les mécanismes décisionnels et psychologiques, et les facteurs déterminants du comportement de ce type de touriste d'affaires dans les phases de décision d'achat, de pré-consommation, consommation, et post-consommation pourraient être entreprises. Notons également qu'il serait très important d’appréhender ces processus selon les différents segments du tourisme d'affaires (congrès, réunion, voyage de motivation et exposition) ainsi que selon les origines nationales et culturelles de la cible.


Le tourisme d’affaires au Québec se porte bien, essayons toutefois de le comprendre encore plus!

 

Par Julie Wawrzyniak
Étudiante à la maîtrise en développement du tourisme - ESG UQÀM
Spécialisée en tourisme d'affaires

 

SOURCES

Buying Business Travel, 2015 Forecast: Trends and predictions, consulté le 30 janvier 2015.

Decrop Alain, 2010, Le touriste consommateur, 320 p.

Forbes, How millennials are shaping the future of business travel, consulté le 30 janvier 2015.

GBTA Foundation, 2015 Global Travel Price Outlook, 2014, 33 pages, consulté le 30 janvier 2015.

Palais des congrès de Montréal, Rapport annuel 2013-2014, 2014, 112 p, consulté le 30 janvier 2015

Portail Québec, Le tourisme d'affaires atteint un record à Montréal, consulté le 30 janvier 2015.

Réseau Veille Tourisme, La génération Y, le nouveau visage des voyageurs d’affaires, consulté le 30 janvier 2015.

The Business Travel Magazine, How to...Woo 'Gen Y' travellers, consulté le 30 janvier 2015.

The Real News, Why is Inflation So High in Venezuela?, consulté le 30 janvier 2015.

TMX, 4 Business Travel Trends for 2015 & Takeaways for Travel Managers, consulté le 30 janvier 2015.

Twitter

Agenda de l'industrie

du au
Congrès international du tourisme autochtone 2020

du au
Forum A World For Travel

Voir tous les évènements